une étude de cas reelle

Auteur  
# 15/05/2011 à 12:53 milmad
Patrick condamné à 30 ans de reclusion, sa femme a 4 ans dont 2 soursis
Patrick a donné la mort volontairement a son fils Nicolas agé de 8ans
les faits:
l analyse a revelé que Patrick le pere avait un taux d'alcolemie 1,5 g pour mille
l 'enfant n etait pas une victime habituelle de violence la mort etait par strangulation progressive soutenue et prolongée compatible avec l'utilisation d un lien elastique , la pendaison etait survenue peu avant ou aprés strangulation
explications de Patrick:
la lettre reçu du directeur de l ecole de son fils Nicolas etait une facture de 20euros pour les livres déchirés , l enfant c est moqué du pere celui ci l a giflé..
il demanda a sa femme de chercher les cordes , comme son fils se rebellait il lui avait passé la corde autour du cou ,
il avait rappelé sa femme pour lui montrer le fils mort au début il avait programmé qu'il voulait les tuer tous mais il a désisté et a demander a sa femme d'appeler la police .
les causes qu'il pretendait c est qu'il est au chomage+ les probleme avec son fils qui etait dur de caractere
la consommation d un litre de vin l aprés midi sans rien manger + sa femme qui voulait divorcer
sa femme avait avoué a ses beaux parent d'avoir aider son mari a pendre leur fils sous menace d'un couteau
Personnalité de Patrick
de pere militaire, mere agent de protection dans une usine il a 3 frere l 'ainé de 2 soeurs
scolarité: a cause des deplacements de son pere à peine a le brevet mais n arrive pas a avoir une formation professionnelle
Vie professionnelle:
sans emplois stable, la mise de sa famille sous tutelle devant se contenter desormais de bons alimentaires ce sentait meprisé devalorisé humilié
Vie sentimentale
il a 5 enfants , 4 fille et un garçon, Nicolas n'acceptait pas son pere il prefere sa mere et provoquait son pere en cassant tous les jouets qu'il lui offrait et l'insultait , il l'aimait beaucoup et attendait de lui un bon compagnon mais Nicolas deceuvait toujours son pere il avait recours à l'alcool et au tabac pour apaiser son etat mais il souffrait d un ulcere gastrique, il accusait son fils d'avoir été la cause de tous ses soucis
Mere de l 'enfant:
enfance douloureuse, de pere alcoolique, elle a été placé dans une famille adoptive , personnalité fragile et soumise
Expertises psychiatriques et psychologique
doffocimté de mémorisation et un epuisement psychique, domine sa femme , fond anxieux dépressif fait craindre des tentatives de suicide , impulsif tyranique plaintif, déprimé ,egocentrique, etat socio economique depressif, jugé responsable de ses actes , il aurait voulu que son fils reussisse la ou il a échoué , un reflet de lui meme

Quel role de contexte socio économique de la famille a t il pu jouer dans l acte criminel ?
que diriez vous de la relation pere fils pourquoi parler de nicolas comme victime expiatoire ?
a quel type de personnalité appartient Patrick ? EST IL UN DéSéQUILIBRé PSYCHIQUE,,?
en quoi la mere de Nicolas peut elle etre considérée comme co responsable de l acte criminel ?
Répondre à ce message

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site